La France risque de voir ses médias suspendus si elle "s'entête à vouloir revenir avec la force"

© Flickr / curtis.kenningtonMicro
Micro - Sputnik Afrique, 1920, 20.06.2024
S'abonner
C'est la conviction du directeur de publication du journal Éclair info, qu'il a exprimée auprès de Sputnik Afrique.
"L'information et la communication sont très importantes dans un pays, surtout lorsque vous êtes en crise. Au Burkina Faso, la communication, c'est ainsi très crucial", explique Daouda Sawadogo.
Selon lui, un pays ne peut pas rester souverain sans contrôler le contenu de différents médias.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала