L’Ouganda se lance dans le forage du pétrole, une première nationale

Pétrole - Sputnik Afrique, 1920, 24.01.2023
S'abonnerTelegram
Avec la mise en service de la première plateforme de forage pétrolier du pays, l'Ouganda joint le club des producteurs d’or noir. De plus, le pays développe un projet d’oléoduc qui traversera la Tanzanie voisine afin de connecter l'Afrique de l'Est aux marchés internationaux.
Le Président ougandais est attendu ce 24 janvier dans le district de Kikuube (ouest du pays) à l’occasion de lancement des activités de forage au champ pétrolier de Kingfisher (KFDA), au lac Albert, a annoncé les autorités du pays sur Twitter.
L’exploitation de ce gisement, contrôlé par la China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), marque une étape dans le développement de l'économie de l’Ouganda, pays qui importait jusqu'à présent tout le pétrole nécessaire à sa consommation interne.
La production commerciale de pétrole devrait débuter fin 2025 ou courant 2026. Ce champ, dont les réserves atteindraient quelque 800 millions de barils, pourrait produire 40.000 barils de brut par jour, précise le journal ougandais Daily Monitor.
Le lac Albert, frontière naturelle entre l'Ouganda et la République démocratique du Congo (RDC), recèle quelque 6,5 milliards de barils de pétrole, dont environ 1,4 milliard sont considérés comme récupérables, selon l’agence France-Presse.
L’Ouganda travaille également au projet de l’oléoduc EACOP. Ce pipeline traversera la Tanzanie et transportera les hydrocarbures depuis l'Afrique de l'Est aux terminaux permettant d’accéder aux marchés internationaux. Le projet est porté par le géant français TotalEnergies.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала