Le Sénégal et la Gambie organiseront des Semaines de l'amitié et de la fraternité

Banjul, Gambie - Sputnik Afrique, 1920, 23.01.2023
S'abonnerTelegram
Le Sénégal et la Gambie ont convenu de dynamiser les relations culturelles, à travers un accord signé le 22 janvier et portant notamment sur l'organisation de Semaines de l’Amitié et de la fraternité.
Le ministre sénégalais de la Culture et du patrimoine historique, Aliou Sow, et son homologue gambien Hamat Ba, ont signé le 22 janvier un accord qui prévoit l'organisation de Semaines de l'Amitié et de la fraternité en 2023-2025.
La cérémonie de signature s'est déroulée en marge de la 11e édition du Fesnac, le Festival national des arts et de la culture qui se tient à Kaffrine, au centre-ouest du Sénégal.
La Semaine de l’Amitié et de la fraternité se tiendra dans chacun des pays en fonction d’un programme défini par les deux parties, a indiqué le ministre sénégalais de la Culture et du patrimoine historique.

Valoriser la créativité artistique et littéraire

Le document prend aussi en compte l’organisation de foires pour valoriser la créativité artistique et littéraire du Sénégal et de la Gambie.
Selon le ministre sénégalais, il s'agit également de cinéma, indiquant qu'un accord de coopération cinématographique et audiovisuelle "est en phase de finalisation" par les deux parties, qui ont également convenu de développer des partenariats "par des actes concrets dans le cadre de la gestion du mémorial du bateau Le Joola".
"Cet accord va permettre d’accompagner la culture gambienne", a déclaré, de son côté, le ministre gambien de la Culture et du tourisme, Hamat Ba. La Gambie attend "plus d’accompagnement" sur des questions telles que la construction d’un musée et l’adoption d’un fonds pour financer le développement de la culture et des artistes gambiens, a ajouté M.Ba.
L’édition 2023 du Festival National des arts et Cultures (FESNAC) se déroule à Kaffrine jusqu’au 28 janvier. La cérémonie de lancement a été présidée samedi par le Premier ministre Amadou Ba. Cet évènement biennal vise à valoriser le patrimoine immatériel du Sénégal autour de la danse, du théâtre et de la culture. Il s’agit pour ce 11e rendez-vous de rendre hommage à la femme rurale et urbaine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала