Des milliers de manifestants à Paris contre l'euthanasie et l'avortement - vidéo

© AFP 2023 JULIEN DE ROSAUne marche à Paris contre l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution (archive photo)
Une marche à Paris contre l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 22.01.2023
S'abonnerTelegram
Une manifestation contre la légalisation de l'euthanasie et l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution s'est tenue à Paris.
"Euthanasie, serment d'hypocrite": plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce dimanche 22 janvier à Paris contre la possible légalisation d'une "aide active à mourir" et l'inscription du droit à l'IVG dans la Constitution, a relayé un journaliste de l'AFP.
Derrière une banderole de tête proclamant qu'il faut "accompagner la mort, pas la programmer", les participants à cette 17e Marche pour la vie - 6.300 selon la préfecture de police, 20.000 d'après les organisateurs - ont rallié dans l'après-midi les Invalides au départ de Montparnasse.
Cette manifestation nationale est organisée chaque année autour de l'anniversaire de la loi Veil relative à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), promulguée le 17 janvier 1975. Elle est organisée par des militants s'inscrivant dans les rangs catholiques conservateurs.
Les organisateurs ont profité de la marche pour exprimer leur opposition à l'inscription de l'IVG dans la Constitution, votée par les députés en novembre mais qui devra obtenir l'aval du Sénat pour être effective.
"Ensemble, prions pour l'IVG dans la Constitution", a tweeté le mouvement féministe Femen, en partageant une vidéo montrant des jeunes femmes courant seins nus en direction du cortège, avant d'être interceptées par le service de l'ordre. Cinq militantes ont été interpellées, selon une source policière.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала