Kiev perd chaque jour à Bakhmout "un nombre à trois chiffres de ses soldats"

© AP Photo / Daniel ColeLes funérailles d'un soldat mort à Bakhmout
Les funérailles d'un soldat mort à Bakhmout - Sputnik Afrique, 1920, 21.01.2023
S'abonnerTelegram
Soulignant l’importance stratégique de Bakhmout, le service fédéral de renseignement a informé les autorités allemandes des pertes importantes que l’armée ukrainienne subit dans cette ville face aux forces russes, selon Der Spiegel.
Les forces russes, qui encerclent progressivement la ville de Bakhmout (Artiomovsk), y infligent à l’armée ukrainienne des pertes majeures, indique Der Spiegel.
D’après l’hebdomadaire allemand, lors d’une réunion à huis clos cette semaine, le service fédéral de renseignement (BND) a informé les responsables du Bundestag que les forces ukrainiennes perdaient "chaque jour un nombre à trois chiffres de soldats lors des combats".
Le BND a en outre averti que la prise de Bakhmout par les Russes "aurait des conséquences considérables, car cela permettrait à la Russie de poursuivre ses avancées à l'intérieur du pays".

Un symbole pour Kiev

Les Occidentaux sont ainsi de plus en plus sceptiques quant aux capacités de Kiev à défendre cette ville devenue un symbole majeur pour Volodymyr Zelensky qui s’y est rendu en décembre.
Un haut responsable américain a notamment estimé auprès de l’Agence France-Presse que l’Ukraine "ne devrait pas chercher à défendre coûte que coûte la ville" mais se focaliser, en revanche, sur la préparation d'une contre-offensive d'envergure dans le sud du pays au printemps.
Cependant, à la différence du BND, ce haut responsable américain insiste qu’"une victoire russe à Bakhmout n'entraînerait pas de tournant significatif dans la guerre" et que Kiev pourrait retirer ses forces sur des positions plus faciles à défendre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала