La Serbie évoque la condition de l’imposition des sanctions contre la Russie

© Sputnik . Alexeï Nikolski / Accéder à la base multimédiaAleksandar Vucic et Vladimir Poutine (archives)
Aleksandar Vucic et Vladimir Poutine (archives) - Sputnik Afrique, 1920, 31.12.2022
S'abonnerTelegram
La Serbie introduira des sanctions contre la Russie uniquement en cas de menace à ses intérêts vitaux, a fait savoir le Président Aleksandar Vucic. Belgrade n’a pas rejoint l’Europe et ses trains de sanctions contre la Russie après le déclenchement du conflit en Ukraine.
La position de Belgrade concernant son non-alignement sur les sanctions imposées par l’Europe contre Moscou est juste, a fait savoir le Président serbe Aleksandar Vucic.
"Nous verrons combien de temps nous pourrons défendre cette position. En tout cas pas au prix de menacer les intérêts vitaux de notre pays, mais nous ne renoncerons pas facilement à cette position", a-t-il dit sur la chaîne télévisée Prva.
Depuis le début du conflit en Ukraine, la Serbie s’abstient de s’aligner sur les sanctions occidentales. Belgrade continue notamment d’acheter des hydrocarbures à Moscou et a même renouvelé fin mai ses contrats sur le gaz pour trois ans.
"Est-ce qu'on va imposer des sanctions, je ne sais pas, mais mon "je ne sais pas" pèse plus que d'autres "oui"", a-t-il fait savoir.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала