L’Algérie projette de livrer ses dattes à plus de la moitié du monde

CC BY-SA 3.0 / Yelles / DattierDattier de l'oasis de Tolga (Algérie)
Dattier de l'oasis de Tolga (Algérie) - Sputnik Afrique, 1920, 28.12.2022
S'abonnerTelegram
L’Algérie, l’un des principaux producteurs de dattes au monde, envisage d’augmenter ses exportations en en livrant vers 150 pays d’ici fin 2024. Actuellement, les plus importants consommateurs de dattes algériennes sont la France et l’Espagne.
D’ici deux ans, l’Algérie ambitionne d’augmenter considérablement ses exportations de dattes, en en livrant à 150 pays du monde. Cet objectif a été dressé par le ministre algérien du Commerce, dans des propos relayés par TSA. Un commerce qui représenterait ainsi 250 millions de dollars.
"Les dattes algériennes ne sont pas seulement bio, elles sont super bio", a remarqué Kamel Rezig, insistant sur la nécessité de passer à l’agriculture biologique. Le ministre s’est exprimé le 27 décembre à l’occasion d’une réunion spécialisée sur l’exportation des dattes et de leurs dérivés.
En 2021, l’Algérie en a exporté à 72 pays pour 75 millions de dollars, toujours selon le ministre.

Place des dattes dans l’économie algérienne

En 2019, l’Algérie fournissait 12,5% de la production mondiale de dattes, selon des estimations de l’agroéconomiste algérien Mohamed Ridha Messak, relayées par Le Monde. Le pays se plaçait ainsi au quatrième rang des producteurs mondiaux et premier à l’échelle du Maghreb. La variété deglet nour est considérée comme l’une des plus appréciées.
Quant aux exportations, en 2021, l’Algérie est arrivée à la 7e place avec 76.900 tonnes de ce fruit exportées pour 79 millions de dollars, selon TSA.
Parmi les importateurs les plus importants de dattes algériennes se trouvent la France (21.420 tonnes pour 25,36 millions de dollars) et l’Espagne (8.480 tonnes pour 9,44 millions de dollars).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала