Le CHAN risque-t-il d’être boycotté par le Cameroun?

© Sputnik . Grigori Syssoïev / Accéder à la base multimédiaL'équipe du Cameroun avant un match de poule au Mondial 2022 (archive photo)
L'équipe du Cameroun avant un match de poule au Mondial 2022 (archive photo)  - Sputnik Afrique, 1920, 26.12.2022
S'abonnerTelegram
Le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui débute le 13 janvier en Algérie pourrait être boycotté par le Cameroun. Selon les médias, la Fédération camerounaise de football craint pour la sécurité de sa délégation suite aux tensions entre les deux pays en raison de la qualification du Cameroun au Mondial face à l’Algérie.
Les tensions entre l’Algérie et le Cameroun depuis le barrage des qualifications pour le Mondial 2022 menacent la participation des Lions indomptables au Championnat d’Afrique des nations.
Cette compétition qui est organisée par la Confédération africaine de football tous les deux ans en alternance avec la Coupe d’Afrique des nations et qui est réservée aux joueurs évoluant dans un club de leur pays se tient en Algérie du 13 janvier au 14 février.
Le Cameroun, qui est qualifié, doit normalement participer à la compétition dans le groupe E avec le Congo-Brazzaville et le Niger.
Cependant, les Lions indomptables pourraient ne pas se rendre en Algérie, la fédération camerounaise Fecafoot craignant pour la sécurité de sa délégation, selon les informations du média Sport News Africa.
Les tensions entre l’Algérie et le Cameroun n’ont cessé de monter depuis la qualification des Lions indomptables au Mondial 2022 face aux Fennecs.
L’Algérie avait demandé que le match retour des barrages contre le Cameroun soit rejoué en raison d’un "arbitrage scandaleux". Le recours a été rejeté par la FIFA.
Depuis, plusieurs conflits ont éclaté, notamment lors du Mondial à Doha. Plusieurs supporters camerounais y ont été pris à parti par des supporters algériens.
Même le président de la Fecafoot Samuel Eto’o a subi des provocations d’un supporter algérien. Eto’o a répondu en l’agressant physiquement, ce qui a fait polémique.

Le Cameroun s'expose à des sanctions

En cas de retrait, le Cameroun tombe sous le coup de l’article 58 du chapitre 27 du règlement des compétitions d’après lequel "toute fédération qui déclare forfait après le tirage au sort et avant le début des matches est passible d’une amende de 5.000 dollars. Elle ne sera également pas autorisée à participer à l’édition suivante du CHAN".
Pour l’instant, aucune communication officielle n’a été faite par l’instance de gestion du football camerounais à ce sujet.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала