- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

La stratégie de ce général russe en Ukraine mise en avant par le Financial Times

© Sputnik . Mikhaïl Mitzel / Accéder à la base multimédiaLe général Sergueï Sourovikine en novembre 2021
Le général Sergueï Sourovikine en novembre 2021 - Sputnik Afrique, 1920, 26.12.2022
S'abonnerTelegram
Le général Sergueï Sourovikine a réussi à réduire les chances de contre-offensive ukrainienne sur l’axe sud, estiment des spécialistes auprès du Financial Times. À cette stratégie gagnante de "l’un des commandants les plus compétents" s’ajoute "la fatigue extrême" des soldats ukrainiens.
Nombre d’experts militaires occidentaux ont mis en avant dans les colonnes du Financial Times les manœuvres conduites dans le cadre du conflit ukrainien par le général Sergueï Sourovikine, nommé pour diriger l’armée russe dans l’opération spéciale depuis octobre.
Il s’agit "probablement de l’un des commandants les plus compétents que la Russie ait jamais engagés", estime Dara Massicot, experte de la Russie au sein du centre de recherche Rand Corporation.
Le général Sourovikine a renforcé les lignes de front de la Russie avec de récentes recrues issues de la mobilisation d'environ 300.000 soldats. Il a également organisé le retrait réussi de la ville stratégique de Kherson, dans le sud du pays, où les forces russes risquaient d'être capturées.
Ces positions défensives plus solides réduisent les chances de succès d’une contre-offensive hivernale ukrainienne qui couperait le pont terrestre longeant la côte de la mer d'Azov et reliant la Russie à la Crimée, indique le Financial Times.
Pourtant, poursuit le quotidien, des analystes militaires occidentaux considèrent toujours une percée ukrainienne comme possible.
Si le moral des soldats ukrainiens est loué par un conseiller à la défense occidental, celui-ci constate leur "fatigue extrême".
"Les forces ukrainiennes font certainement face à leurs propres problèmes. Leurs pertes ont été très lourdes, beaucoup ne sont pas entraînés de manière adéquate", ajoute l’expert.

Retrait russe de Kherson

Mi-octobre, une évacuation massive a été mise en place par les autorités russes de quatre municipalités de la rive droite du Dniepr en raison de bombardements ukrainiens constants, mais aussi face au risque d'inondation en cas d’attaque sur la centrale hydroélectrique de Kakhovka. Selon le général Sergueï Sourovikine, cette décision était "l’option la plus rationnelle".
Auparavant, les médias occidentaux avaient déjà mis en valeur l’efficacité de la tactique du général Sergueï Sourovikine. "En tant que stratège militaire, il s’est fait remarquer par son efficacité, bien que sévère", écrivait par exemple le journal américain Politico.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала