Khalifa Haftar annonce une dernière chance pour organiser des élections en Libye

© Sputnik . Vladimir Astapkovitch / Accéder à la base multimédiaKhalifa Haftar
Khalifa Haftar - Sputnik Afrique, 1920, 25.12.2022
S'abonnerTelegram
Khalifa Haftar a annoncé "une dernière chance" pour établir une feuille de route comprenant la tenue d’élections après le report de la présidentielle prévue en décembre 2021. Il a indiqué que l’unité de la Libye était une ligne rouge.
Dans son discours prononcé samedi 24 décembre à Benghazi, à l’occasion du 71e anniversaire de l’indépendance libyenne, le maréchal Khalifa Haftar a annoncé une "dernière chance" pour élaborer une feuille de route et organiser des élections, rapporte la chaîne de télévision libyenne Al-Hadath.
Il a ajouté que ses forces ne permettraient aucune intervention dans l’unité du pays.
"Nous ne permettrons pas qu’elle soit violée ou compromise. Nous appelons toutes les villes et régions de l’ouest à un dialogue intra-libyen et un rassemblement de tous les acteurs", a-t-il indiqué.
L’homme fort de l’est de la Libye s’exprimait lors d’un grand rassemblement de ses partisans et tout portait à croire qu’il allait annoncer que les zones contrôlées par ses forces dans l'est et le sud de la Libye étaient autonomes du reste de la Libye pour ouvrir la voie à la partition de l'État libyen dans sa forme actuelle.

Haftar revient sur son intention

Selon le Libya Observer, des sources dans l’entourage du maréchal ont confirmé ces derniers jours son intention de proclamer l’autonomie à l’occasion de l’indépendance.
Cependant, les mêmes sources ont fait savoir vendredi soir que Khalifa Haftar était revenu sur son intention après que le président de la Chambre des représentants Aguila Salah et le président du Haut Conseil d’État Khaled al-Michri avaient annoncé la reprise du dialogue pour parvenir à une base constitutionnelle pour la tenue d'élections.
Dans son discours de samedi, Khalifa Haftar a également souligné la nécessité d'une répartition équitable des revenus pétroliers sans marginalisation d'aucune région. Il a ajouté que "seuls les Libyens sont capables de résoudre leur problème et d'établir un État libyen unifié".
La déclaration a été faite un an jour pour jour après l'annulation d'un scrutin général très attendu qui devait aider à sortir le pays de la crise.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала