RDC: deux rangers tués dans le parc des Virunga

© AP Photo / Jerome DelayRangers du parc national des Virunga (archives)
Rangers du parc national des Virunga (archives) - Sputnik Afrique, 1920, 24.12.2022
S'abonnerTelegram
Deux rangers du parc national des Virunga ont été tués et un troisième blessé, ont annoncé samedi les autorités de la réserve renommée, située dans l'est troublé de la République démocratique du Congo.
Le parc des Virunga couvre une partie du Nord-Kivu (près de 60.000 km2), surtout le long de la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda. Joyau de la nature célèbre pour ses gorilles de montagne et ses volcans, cette réserve est aussi infestée de groupes armés.

Les rangers "menaient une patrouille de routine à Chondo dans le secteur centre" du parc, a précisé l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), dans un communiqué.

Les deux écogardes tués étaient âgés de 29 et 31 ans.

Selon l'ICCN, ils ont été attaqués par "un groupe d'hommes armés assimilé aux maï-maï", milices communautaires.

Les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), ancienne rébellion de Congolais tutsi soutenus par le Rwanda et l'Ouganda, se sont emparés ces derniers mois de vastes territoires dans l'est de la RDC, et occupent de larges portions du parc des Virunga, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le porte-parole de la plus ancienne réserve naturelle d'Afrique, Bienvenu Bwende, avait récemment indiqué à l'AFP que "la zone des gorilles de montagne est occupée par les rebelles" et qu'à ce titre, les équipes ne peuvent s'y déployer.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала