Mali: libération d'un travailleur humanitaire burkinabè de MSF, enlevé à Gao

© AFP 2023 Pierre AndrieuMSF
MSF - Sputnik Afrique, 1920, 24.12.2022
S'abonnerTelegram
Un travailleur humanitaire burkinabè de l'ONG Médecins sans frontières (MSF) enlevé lundi à Gao, plus grande ville dans le nord du Mali, a été libéré vendredi, a-t-on appris de sources policière, humanitaire et auprès de MSF.
Le travailleur humanitaire avait été enlevé le 19 décembre par des hommes armés dans un quartier de Gao, avait indiqué à l'AFP une source policière malienne. Il est logisticien à MSF, selon une autre source policière.
"L'agent de MSF qui a été enlevé le (lundi matin) 19 décembre a été libéré ce jour (vendredi) vers 08H00" GMT et locales, a affirmé à l'AFP une source policière à Gao.
"Il a été libéré et est sain et sauf. Il s'est envolé dans un vol humanitaire pour Bamako", la capitale malienne, a indiqué à l'AFP une source humanitaire étrangère à Gao.
La nouvelle de la libération du travailleur humanitaire a été confirmée par un responsable de MSF. "Oui. Notre collègue a été libéré", a dit, sans plus de détail à l'AFP ce responsable de MSF qui a requis l'anonymat.
Aucune information n'a été donnée sur les ravisseurs et les conditions de sa libération.
Le Mali est en proie depuis 2012 à une grave crise sécuritaire et à des violences en tout genre, dont les kidnappings sont un des aspects, qu'il s'agisse d'étrangers ou de Maliens. Les motivations, idéologiques ou crapuleuses, vont de la demande de rançon à l'acte de représailles en passant par la volonté de marchandage.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала