La Bulgarie fait partie de la Russie, selon Lufthansa

Lufthansa  - Sputnik Afrique, 1920, 22.12.2022
S'abonnerTelegram
La compagnie aérienne Lufthansa a refusé d’accorder son service d’accompagnement à l’enfant de l’ambassadeur bulgare aux États-Unis, arguant que la Bulgarie fait partie de la Russie. Selon le diplomate, l’incident a été causé par "l’ignorance" du personnel de Lufthansa.
L’ambassadeur bulgare aux États-Unis a demandé des explications à la compagnie aérienne allemande Lufthansa suite au refus de celle-ci d’assurer l’accompagnement de son fils mineur lors d’une escale à Francfort.
Comme le précise Georgi Panayotov dans sa publication sur Facebook* le 20 décembre, son fils de 12 ans devait prendre le vol Washington-Sofia avec escale à Francfort de la compagnie Lufthansa. Comme le garçon voyageait seul, Georgi Panayotov a payé le service d’accompagnement d’un passager mineur dans l’aéroport de Francfort, lors de l’escale.
"Le jour du départ on m'a signifié que la prestation (assistance d'un enfant de 12 ans) était annulée. La raison invoquée par Lufthansa est que la Bulgarie fait partie de la Fédération de Russie", poursuit le diplomate, ancien ministre bulgare de la Défense.
"Qu'est-il arrivé à Lufthansa?!", s’interroge-t-il indiquant que l’incident a traumatisé l’enfant.
Finalement, le garçon a été aidé par l’équipage de l’avion Francfort-Sofia, selon le diplomate.

Demande d’explications

"L'explication donnée par la compagnie aérienne selon laquelle le service "accompagnement d’un passager mineur" a été annulé parce que la Bulgarie fait partie de la Russie est absurde et scandaleuse, mais je n'ai aucune intention de demander une indemnisation. Cependant, je vais certainement demander une explication", écrit Georgi Panayotov dans un autre post daté du 21 décembre.
"Il ne fait aucun doute dans mon esprit que l'incident était dû à l'analphabétisme/à la semi-alphabétisation/au relâchement", développe-t-il.
Pour le moment, Lufthansa n’a fait aucun commentaire concernant cet incident.
* Meta (Facebook et Instagram) est interdite en Russie pour activités extrémistes
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала