Il arrive aux urgences avec un obus dans l’anus, l’hôpital partiellement évacué

© AFP 2023 JEFF PACHOUDSoignants dans un hôpital français
Soignants dans un hôpital français - Sputnik Afrique, 1920, 20.12.2022
S'abonnerTelegram
Un Français s’est présenté aux urgences avec un obus de la Première Guerre mondiale coincé dans l’anus. Arrivés sur place, les démineurs ont constaté que l’engin n’était pas explosif. Le patient a ensuite été opéré. L’hôpital a dû être en partie brièvement évacué.
Les urgences de Sainte-Musse de Toulon, dans le sud de la France, ont été partiellement évacuées après l’apparition d’un patient avec un obus de la Première Guerre mondiale dans son anus, rapporte Nice-Matin.
Les faits se sont déroulés le 17 décembre dans la soirée. Un homme de 88 ans détenait dans son anatomie un engin mesurant 18 cm de long par 9 cm de large.

"On a l’habitude de retrouver des objets insolites insérés là où il ne faut pas. Mais un obus? Jamais!", a expliqué au quotidien l'un des soignants des urgences travaillant ce jour-là.

Il a ajouté que les médecins sont habitués à trouver "une pomme, une mangue ou même une mousse à raser" dans les anus des patients.
Quant à la provenance de l’engin, l’octogénaire prétendait avoir trouvé l’obus chez son frère, selon une source policière à BFM.

Évacuation

Suite à l’apparition du patient, l’hôpital a appelé les démineurs, bien que l’octogénaire ait assuré que l’obus ait été démilitarisé. Une partie de l’hôpital, particulièrement la pédiatrie, a été évacuée.
Pendant quelques heures, des patients ont été détournés vers d'autres hôpitaux, indique le journal.
Les démineurs ont confirmé que l’engin n’était pas explosif et provenait d’une collection. L’octogénaire a ensuite été opéré par un chirurgien, pour récupérer l’objet par l’abdomen.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала