Des dizaines de millions de masques détruits en France, leur date d’utilisation dépassée

© Photo Pixabay/Wir_pixs-Masque chirurgical et masque FFP2
Masque chirurgical et masque FFP2 - Sputnik Afrique, 1920, 20.12.2022
S'abonnerTelegram
Plusieurs dizaines de millions de masques, stockés dans un entrepôt en France, ont été récemment détruits. En cause: le fait qu’ils étaient déjà périmés. Ils avaient été achetés par l’État français à la Chine.
Quelque 100 millions de masques non utilisés ont été détruits en Gironde, en France, en novembre, relate le 19 décembre Sud-Ouest. Ils étaient entreposés dans un bâtiment logistique de Canéjan.
Leurs dates de péremption avaient été dépassées.
Ces masques, importés de Chine, avaient été achetés par la France au début de la crise sanitaire pour constituer des stocks stratégiques.
Selon le quotidien, à l’origine, il y avait 220 millions de masques stockés dans des entrepôts en Gironde, mais 120 millions d’entre eux avaient été distribués aux écoles en début d’année.
Cependant, à partir du printemps, aucun établissement scolaire n’en a réclamés.
Ce qui a ainsi mené au dépassement de la date limite de leur utilisation dès l’été.

Encore des dizaines de millions de masques stockés

D’après Sud-Ouest, les 100 millions de masques périmés restants ont été évacués par 130 poids lourds vers l’usine Chimirec, à Beaucaire, dans le Gard.
"Ces déchets sont transformés en combustible de substitution énergétique", a expliqué au média un industriel.
Par ailleurs, il y a encore 60 millions de masques, dont la date sera dépassée en avril 2023, stockés dans un entrepôt, selon Sud-Ouest.
Quant à ce stock, le ministère de l’Éducation nationale, interrogé par le quotidien, a dit qu’il voulait les garder dans l’éventualité d’un retour de l’obligation du port de ces accessoires de protection.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала