Intolérant au blocage du "message de paix" de Zelensky par la FIFA, Kiev déclenche un tollé

© Sputnik . Alexeï Vitvitski  / Accéder à la base multimédiaPrésident ukrainien Volodymyr Zelensky, image d'illustration
Président ukrainien Volodymyr Zelensky, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 19.12.2022
S'abonnerTelegram
Bien qu’elle n’ait rien commenté publiquement, la FIFA aurait refusé de diffuser un "message de paix" de Zelensky. Kiev a jugé que cette organisation "a perdu sa précieuse compréhension du football", mais cette idée n’a pas trouvé l’unanimité sur Twitter. Des internautes invitent l'Ukraine à arrêter d’invoquer la raison politique partout.
Pour Kiev, le résultat de la finale du Mondial ne signifie rien, puisque "la FIFA a déjà perdu". Une rancœur évidente après que l’organisation internationale a refusé de servir de plateforme pour "le message de paix" de Zelensky qu’il voulait faire passer avant le match France-Argentine le 18 décembre.
Selon les informations de la CNN, le bureau du Président ukrainien a également déclaré qu'il distribuerait la vidéo de manière indépendante si la FIFA refusait de le faire, ce qui montrerait que "la FIFA a perdu sa précieuse compréhension du football - en tant que jeu qui unit les peuples, plutôt que de soutenir les divisions existantes."
Or, la position de Kiev n’a pas été soutenue dans les réseaux sociaux. En commentaire du post "la Fifa a déjà perdu", plusieurs ont exigé l’Ukraine d’"arrêter d’impliquer la politique dans le sport".
"Juste parce qu'ils n'ont pas permis à Zelensky de parler de politique lors d'un événement de football?"
Certains n’ont pas manqué d’ironiser là-dessus:
"L'Ukraine aurait dû gagner la Coupe du monde. Tout comme l'Ukraine a remporté l'Eurovision. Oubliez le mérite, donnez tout à l'Ukraine!!! […] Si vous mettez du pain sur la table pour vos enfants avant de nourrir les Ukrainiens, vous êtes aussi un poutiniste."
"La Fifa a épargné à Zelensky l'embarras d'entendre tout un stade huer et se moquer de son message."
"Savez-vous où l'argent que les États-Unis, le Royaume-Uni et d'autres pays européens vous envoient disparaît? Panama? Bahamas? Ou ailleurs?"
La décision de la FIFA, institution organisatrice de la Coupe du monde, de s’abstenir de tout commentaire suite à la demande de la CNN, a été saluée par nombre de personnes:
"J’ai été très impressionné que la FIFA ait eu la force de refuser une plateforme à Zelensky afin de souiller davantage l'esprit des gens et de promouvoir sa guerre par procuration entre les États-Unis et la Russie. Nous en avons marre de lui et de sa mendicité constante", a jugé un utilisateur.

"J’en ai besoin"

Coutumier de s’immiscer dans des événements mondiaux, comme cela a été le cas pendant le Festival de Cannes ou des Grammy Awards, le Président ukrainien a finalement tenté sa chance auprès de certains médias. Par exemple, The Times et The Sunday Times ont diffusé ce fameux message via YouTube en déclenchant aussi un mécontentement en commentaires.

"Tout le texte peut être raccourci en un court "J’en ai besoin"", ont jugé certains estimant que "pour une fois, la FIFA a fait preuve d'un peu d'un cran et a repoussé ce type".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала