L’Allemagne va restituer des bronzes de l’ancien royaume du Bénin au Nigeria

© AP Photo / Michael SohnDes bronzes du Benin exposés au Musée Himboldtforum de Berlin le 15 septembre 2022
Des bronzes du Benin exposés au Musée Himboldtforum de Berlin le 15 septembre 2022 - Sputnik Afrique, 1920, 17.12.2022
S'abonnerTelegram
Lors de sa prochaine visite du Nigeria la ministre allemande des Affaires étrangères va restituer 20 bronzes volés au Bénin pendant l’époque coloniale, a annoncé vendredi 16 décembre la diplomatie allemande.
Une visite de la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, au Nigeria du 18 au 20 décembre donnera lieu à la restitution de 20 bronzes de l’ancien royaume du Bénin aux termes d’un accord signé le 1er juillet dernier, après des années de négociations.
Dans son déplacement à Abuja la chef de la diplomatie allemande sera accompagnée par la ministre déléguée du gouvernement fédéral pour la Culture et les médias, ainsi que par "les directeurs et directrices de cinq musées allemands détenteurs des plus importantes collections de bronzes de Bénin en Allemagne", a indiqué le porte-parole du ministère, Christofer Burger.
Que ce lot de bronzes béninois puisse être restitué avant la fin de l'année "montre à quel point l'Allemagne est sérieuse face à son passé colonial", a-t-il commenté.

Pillés par les Britanniques en 1897 et disséminés de par le monde

Des milliers de bronzes béninois, plaques de métal et sculptures qui décoraient autrefois le palais royal du Royaume du Bénin qui se trouvait dans le sud-ouest de l’actuel Nigeria, sont disséminés dans les musées européens après avoir été pillés en 1897 par les troupes coloniales de Grande-Bretagne puis vendus à d'autres pays.
L'Allemagne possède à elle seule environ 1.100 des précieux artefacts du XVIe au XVIIIe siècle, répartis dans une vingtaine de musées.
Le musée ethnologique de Berlin détient actuellement 530 objets provenant de l’antique royaume du Bénin, dont les terres s’étendaient dans l'actuel Nigeria. Parmi eux, quelque 440 bronzes, considérés comme la deuxième plus grande collection derrière celle du British Museum de Londres.
Le Nigeria négocie la restitution des bronzes béninois avec plusieurs pays européens et projette de construire un musée à Benin City, dans le sud de l'État d'Edo, où il espère les abriter.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала