- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

L’armée russe a libéré la majeure partie de la ville de Maryinka, près de Donetsk

© RIA Novosti . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaLa ville de Maryinka
La ville de Maryinka - Sputnik Afrique, 1920, 15.12.2022
S'abonnerTelegram
À proximité de Donetsk, la ville de Maryinka a été libérée à plus de 80%, a déclaré ce 15 décembre le chef de République populaire de Donetsk, Denis Pouchiline. Une fois la ville libérée, la situation devrait se stabiliser dans un district lointain de Donetsk.
Le chef de la République populaire de Donetsk a annoncé ce 15 décembre la libération de plus de 80% de la ville de Maryinka. Elle est voisine du district Petrovsky de Donetsk.
Quand la ville sera complètement libérée, les tirs ukrainiens contre ce quartier de Donetsk devraient diminuer, a indiqué Denis Pouchiline auprès de la chaîne de télévision russe Pervy Kanal.
Les derniers combats sont en cours dans les quartiers de Maryinka composés de grands immeubles. Les soldats ukrainiens essaient de s’y maintenir en utilisant des fortifications construites bien à l’avance, a-t-il précisé.

Un pilonnage du 15 décembre

Dans la matinée, les forces de Kiev ont effectué une série de tirs contre Donetsk, une quarantaine de projectiles de lance-roquettes Grad.
Selon le maire de la ville, c’est le pilonnage le plus fort depuis 2014. Au moins neuf personnes ont été blessées et une autre est décédée.

Situation à Bakhmout

Le chef de RPD a aussi fait part de combats violents aux abords de la ville de Bakhmout/Artiomovsk, en RPD. Selon lui, l’armée russe finit par placer les troupes ukrainiennes entre le marteau et l’enclume.
"L’ennemi s’obstine et fait fi de ses pertes", a précisé le chef de la RPD. Le 13 décembre, il a indiqué que les forces de Kiev introduisaient de nouvelles réserves dans cette zone pour mener des offensives. Or, ces attaques ukrainiennes finissent par échouer, a noté M.Pouchiline.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала