Plus de 140 morts dans des inondations à Kinshasa, en RDC

Kinshasa - Sputnik Afrique, 1920, 14.12.2022
S'abonnerTelegram
Au moins 141 personnes ont trouvé la mort suite aux dégâts causés par les pluies torrentielles qui se sont abattues dans la nuit de lundi à mardi dans plusieurs quartiers périphériques de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), selon le dernier bilan publié par les autorités mardi soir.
À l'issue d'une réunion de crise, le ministre de l'Intérieur, Daniel Aselo, a annoncé qu'un deuil national de trois jours était décrété à partir de mercredi, selon une déclaration transmise par les services du Premier ministre.
Les inondations ont également causé d'importants dégâts matériels et submergé en début de matinée jusqu'aux grandes rues du centre de la mégapole d'environ 15 millions d'habitants.
Selon les autorités, les victimes se comptent dans différents quartiers et communes de la ville, notamment dans des vallées où des habitations ont été détruites par des glissements de terrain.
"Dans l'érosion, des résidences ont été emportées", a déclaré le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, en évoquant "une vingtaine de morts". "Les recherches dans les décombres" continuent, a-t-il dit.
Cette route, essentielle à l'approvisionnement de la ville, relie la capitale au port fluvial de Matadi, entre Kinshasa et l'océan Atlantique. Cet affaissement de la chaussée s'est produit dans la commune vallonnée de Mont-Ngafula, où de fréquents éboulements sont provoqués par les pluies et aggravés par une urbanisation anarchique.
"Des travaux de remblaiement ont déjà démarré", a précisé le Premier ministre. Selon lui, les petits véhicules pourraient être en mesure d'emprunter la route dans les 24H00. Pour les camions, il faut "des travaux de génie civil qui peuvent prendre trois à quatre jours", a-t-il estimé.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала