Les propos de Merkel sur les accords de Minsk font "peur" à un ex-vice-chancelier autrichien

© Sputnik . Alexeï Vitvitski / Accéder à la base multimédiaAngela Merkel (archive photo)
Angela Merkel (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 13.12.2022
S'abonnerTelegram
Le fait que les accords de Minsk aient été conclus pour "donner du temps à l’Ukraine", comme l’a récemment avoué Angela Merkel, sape les fondements de la crédibilité entre les pays, estime l’ancien vice-chancelier autrichien Heinz-Christian Strache.
L’absence "d’initiatives européennes majeures visant l’instauration de la paix en Ukraine fait peur" à Heinz-Christian Strache, ancien vice-chancelier autrichien, tout comme les récents propos d’Angela Merkel sur les accords de Minsk.
Cette déclaration a été faite le 12 décembre lors d’une table ronde organisée à Vienne par une plateforme indépendante pour la paix et la neutralité
"L’ex-chancelière allemande Angela Merkel a dit que les accords de Minsk, ce n’était pas sérieux, qu’ils ont été conclus pour donner du temps à l’Ukraine […] pour se préparer à un possible scénario militaire. La franchise de Madame Merkel fait peur […], ainsi nous détruisons tout fondement de crédibilité", a-t-il noté.

Poutine déçu par Merkel

En effet, l'ex-chancelière allemande vient de confier à l'hebdomadaire allemand Die Zeit que les accords de Minsk avaient été une tentative de "donner du temps à l'Ukraine" pour que le pays puisse se renforcer.
Commentant cette déclaration, le Président russe a souligné qu’elle était "tout à fait inattendue".
"Cela déçoit. Franchement, je ne m’attendais pas à l’entendre de la part de l’ancienne chancelière fédérale. J’ai toujours considéré que les autorités de l’Allemagne étaient sincères avec nous", a-t-il alors indiqué.
Par la suite, Viatcheslav Volodine, président de la Douma russe, a accusé Berlin et Paris d’être "moralement et matériellement responsables de ce qui se passe en Ukraine" et les a appelés à payer "des indemnisations aux habitants du Donbass pour les huit ans de génocide et les dommages causés".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала