L'Allemagne se prépare à un retrait progressif du Mali d'ici mai 2024

CC0 / U.S. Army / Sgt. Kris Bonet / des militaires allemands (image d'illustation)
des militaires allemands (image d'illustation) - Sputnik Afrique, 1920, 23.11.2022
S'abonnerTelegram
Le gouvernement allemand a annoncé, mardi, son intention de retirer ses casques bleus déployés au Mali d'ici mai 2024, mettant fin à leur engagement au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de ce pays, la Minusma.
"Le gouvernement allemand a décidé aujourd'hui de proposer au Bundestag de prolonger pour la dernière fois d'un an, en mai 2023, le mandat de l'intervention de la Bundeswehr au Mali, afin que cette intervention prenne fin de manière structurée, après dix ans", a déclaré le porte-parole de l'Exécutif, Steffen Hebestreit, cité dans la presse locale.
Cette ultime prolongation "tient notamment compte des élections au Mali, prévues pour février 2024", a-t-il ajouté.
La décision a été communiquée à l'issue d'une réunion entre la Chancellerie et les ministères de la Défense et des Affaires étrangères, à laquelle participait le chancelier Olaf Scholz.
Le mandat actuel du Bundestag pour le déploiement au Mali est valable jusqu'à fin mai 2023. Le Bundestag a voté pour la prolongation fin mai de cette année, mais pour la première fois a inclus une clause de retrait dans le mandat au cas où la sécurité des soldats de la Bundeswehr au Mali ne peut plus être garantie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала