Choc alimentaire: le Malawi est le premier pays à faible revenu à obtenir un prêt du FMI

© Sputnik . Natalia SeliverstovaLe Fonds monétaire international
Le Fonds monétaire international - Sputnik Afrique, 1920, 23.11.2022
S'abonnerTelegram
Considéré comme l’un des pays les plus touchés par la crise alimentaire mondiale, le Malawi est devenu le premier pays à faible revenu à obtenir un prêt du FMI destiné à l'aider. Il se monte à 88.327 millions de dollars.
Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé lundi un prêt au Malawi à hauteur de 88,3 millions de dollars. Cette somme est censée aider le pays à faire face à la crise alimentaire et à la croissance des prix. Le Malawi est ainsi devenu le premier pays à faible revenu à en bénéficier, via le nouveau programme d'aide alimentaire dans le cadre de la facilité de crédit rapide.
Selon le Directeur général adjoint du FMI, Bo Li, le prêt d'urgence devrait aider ce pays d'Afrique australe à régler les problèmes pressants liés à sa balance des paiements sur fond de flambée des prix des denrées alimentaires.

Une situation ardue

Avec 47 autres pays, le Malawi a été identifié par le FMI comme l'un des plus touchés par la crise alimentaire gravissime que traverse le monde. Par exemple, l’inflation annuelle des prix alimentaires a plus que doublé pour se chiffrer à 34,5%. En mai, le pays avait dévalué de 25% sa monnaie nationale, le kwacha, espérant limiter l'inflation et enrayer une hémorragie de ses réserves en devises.
En outre, la situation économique et humanitaire est compliquée au Malawi, avec des pénuries de devises et une forte baisse des importations, dont le carburant, les engrais, les médicaments et la nourriture, a indiqué M. Li dans un communiqué.
Environ 20% de la population malawienne serait confrontée à une famine sévère entre octobre 2022 et mars 2023.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала