En France, 1.500 motards en colère contre le contrôle technique à Montpellier

© Photo Pixabay/jackmac34Montpellier (archive photo)
Montpellier (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 19.11.2022
S'abonnerTelegram
La décision du Conseil d'État français d'instaurer le contrôle technique des motos a provoqué l'indignation des motards qui ont organisé une action de protestation à Montpellier.
Plus de 1.500 motards, venus de plusieurs départements du sud de la France, ont défilé ce samedi 19 novembre à Montpellier pour protester contre la mise en œuvre du contrôle technique des deux-roues, a annoncé la préfecture.
L'action s'est déroulée à l'appel de la Fédération des motards en colère de l'Hérault. Venus du Vaucluse, du Tarn, de l'Aude, des Pyrénées-Orientales ou du Gard, les motards se sont d'abord rassemblés sur le parking du Zénith sud, à la sortie de l'autoroute A9, à Montpellier.
Ils ont rejoint le centre-ville de Montpellier, dans un vacarme mêlé de moteurs vrombissant et de pneus frottant le bitume. Sur chacune des plaques d'immatriculation, une étiquette: "Non, et encore non au contrôle technique moto".
"Nous disons non au contrôle technique. C'est toujours non!", fulminait Jean-Luc Vrignaud, coordinateur de la fédération de l'Hérault. Pour lui, "le conseil d'État a validé quelque chose qui a été mis en place par des associations que l'on considère comme étant des écolos, des bobos des beaux quartiers parisiens".
En fin d'après-midi, les motards se sont rendus, après avoir défilé dans la ville, sur la place de la préfecture de Montpellier, où ils ont affiché des banderoles sur les grilles frappé du slogan "FFMC, no CT, no racket".
Dans un arrêt du 31 octobre, le Conseil d'État a réinstauré le contrôle technique pour les deux-roues, une obligation européenne dont l'application était prévue début 2023 avant son annulation par le gouvernement.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала