- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Moscou accuse l’armée ukrainienne d'avoir exécuté plus de 10 prisonniers de guerre russes - images

© Sputnik / Accéder à la base multimédiaDes militaires russes en Ukraine (image d'illustration)
Des militaires russes en Ukraine (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 18.11.2022
S'abonnerTelegram
La Défense russe a réagi à la vidéo révélant l’exécution de prisonniers de guerre russes par des militaires ukrainiens. Le ministère a accusé ces derniers d’un meurtre prémédité ce qui témoigne de la nature bestiale du régime de Kiev.
Suite à la mise en ligne de deux vidéos montrant des prisonniers de guerre russes tués, après avoir déposé les armes, le ministère russe de la Défense a accusé l’armée ukrainienne de "massacre sanglante".
"Nul ne pourra présenter le meurtre délibéré et méthodique de plus de dix militaires russes immobilisés par les forces armées ukrainiennes par balles dans la tête comme une "exception tragique" sur fond d’un prétendu respect des droits des prisonniers de guerre par le régime de Kiev", indique le ministère.
D’après la Défense, les vidéos confirment que le régime dirigé par Zelensky ainsi que ceux qui le soutient ont une "nature bestiale".
"Dans le même temps, les militaires ukrainiens qui se sont rendus cette semaine, sont détenus conformément à toutes les exigences de la Convention de Genève sur le traitement des prisonniers de guerre", souligne la Défense.".
Le ministère souligne que ce n’est pas le premier crime de guerre commis par les forces de Kiev mais qu’il s’agit d’"une pratique répandue au sein de l’armée ukrainienne".

Vidéos choc

Il y a quelques jours une séquence a été mise en ligne montrant des corps de soldats russes tués. La cause de leurs morts n’est pas encore connue et plusieurs versions ont été évoquées, dont l’explosion d’un obus. Mais ce vendredi, une autre vidéo a été publiée montrant les mêmes soldats se rendre devant des militaires ukrainiens. Sur la vidéo, des soldats sortent lentement d’une maison les mains en l’air et s’allongent par terre. Or, l’un des soldats russes ne voulait pas se rendre sans combat et a ouvert le feu provocant une fusillade.

Les deux vidéos témoignent donc que même si l’un des militaires russes a résisté, les autres ont été exécutés alors qu’ils étaient au sol et sans arme. Plusieurs détails comme une brouette près d’un porche d’entrée et une bassine verte accrochée au mur de la maison prouvent qu’il s’agit du même endroit.
Selon les informations préliminaires, les faits ont eu lieu dans le village de Makeevka dans la république populaire de Lougansk. Le chef par intérim, Léonid Passechnik a indiqué savoir le nom des responsables et a promis qu’ils seraient retrouvés tôt ou tard pour répondre de ce crime.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала