- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

L’armée russe confirme avoir frappé des sites énergétiques et des postes de commandement en Ukraine

S'abonnerTelegram
Plusieurs cibles militaires, dont des postes commandement ainsi que des sites énergétiques liés au complexe militaro-industriel de l’Ukraine, ont été frappées le 17 novembre, indique un nouveau bilan de la Défense russe.
La Défense russe a actualisé le bilan de l’opération militaire spéciale en Ukraine. D'après les données, l’armée a atteint, le 17 novembre, tous ses objectifs de frappes avec des armes de précision à longue portée contre des postes de commandement et des sites énergétiques liés au complexe militaro-industriel ukrainien.
Ainsi, dans la ville de Pavlograd, dans la région de Dniepropetrovsk, l’armée russe a détruit "les ateliers d'une entreprise de défense pour la production de carburant et de moteurs de fusée destinés aux forces armées ukrainiennes".
En outre, dans la ville de Zaporojié, les frappes russes ont détruit des ateliers de l’usine Iskra qui produisaient des composants électroniques pour la réparation des stations radar et des systèmes de lance-roquettes multiples de l’armée de Kiev.
Dans les frappes, précise le ministère, un arsenal d'armes d'artillerie fournies par les pays occidentaux et préparé pour être expédié aux troupes ukrainiennes a été détruit.
"Le transfert des réserves des forces armées ukrainiennes et la livraison d'armes étrangères dans les zones d'hostilités a été interrompu", indique le communiqué.

Pertes ukrainiennes

L’armée russe a également repoussé plusieurs attaques de l’armée ukrainienne. Dans la République populaire de Donetsk, l’ennemi a ainsi perdu plus d’une centaine de soldats morts et blessés ainsi qu’un char, cinq blindés et sept véhicules.
Sur l’axe de Koupiansk et de Krasny Liman, les pertes ukrainiennes sont évaluées à 90 militaires morts, deux chars et neuf blindés.

La DCA russe a en plus abattu deux drones et dix projectiles de lance-roquettes Ouragan et HIMARS.
Depuis le début de l’opération militaire en Ukraine, l’armée russe a abattu 333 avions, 177 hélicoptères, 2.522 drones, détruit 388 systèmes de défense antiaérienne, 6.689 chars et autres véhicules blindés, 895 véhicules de lance-roquettes multiples, 3.595 équipements d’artillerie de terrain et de mortiers, ainsi que 7.266 unités de véhicules militaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала