Le Rwanda accuse la RDC d’avoir violé son espace aérien

Kigali - Sputnik Afrique, 1920, 07.11.2022
S'abonnerTelegram
Le gouvernement rwandais a annoncé l’entrée sur son territoire d’un avion de chasse congolais. L’incident s’est déroulé ce lundi, sur fond des tensions entre les deux pays suite à la reprise des hostilités par les rebelles du M23 dans l’est de la RDC.
Ce 7 novembre, à 11h20 ce matin, un avion de chasse Sukhoi-25 de la République démocratique du Congo a violé l'espace aérien rwandais pour ensuite brièvement atterrir à l'aéroport de Rubavu, dans la province de l'Ouest, a annoncé le gouvernement rwandais dans un communiqué.
"Aucune action militaire n'a été entreprise par le Rwanda en réponse, et l'avion est retourné en RDC", indique le document.
Les autorités rwandaises ont protesté contre cette "provocation auprès du gouvernement de la RDC, qui a reconnu l'incident".

Reprise des hostilités

Ces dernières semaines, le gouvernement congolais fait face à une offensive du groupe armé du M23 ("Mouvement du 23 mars") dans l'est de la RDC, ce qui a ravivé les tensions historiques avec son voisin rwandais. Le 29 octobre, la RDC a expulsé l'ambassadeur rwandais en poste à Kinshasa.
Le 5 novembre, les ministres des Affaires étrangères des deux pays se sont réunis en Angola pour annoncer s'engager à un "maintien du dialogue" et à définir "un calendrier pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route" signée en juillet et prévoyant une cessation des hostilités.
Le M23 ("Mouvement du 23 mars") est une ancienne rébellion tutsi qui a repris les armes fin 2021. Il reproche à Kinshasa de n'avoir pas respecté des accords sur la réinsertion de ses combattants. La RDC accuse le Rwanda de soutenir cette rébellion, ce que Kigali dément.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала