Hydrocarbures, engrais et blé, le Mali s’attend à une livraison importante de Moscou

© Photo Domaine publicBamako
Bamako - Sputnik Afrique, 1920, 03.11.2022
S'abonnerTelegram
La Russie a une côte d’enfer en Afrique qui ne cesse de s’accroitre. Mercredi 2 novembre, à la télévision nationale, le ministre malien de l’Économie et des Finances, a annoncé que le Mali devrait recevoir 55.000 tonnes d’engrais et de blé et 60.000 tonnes d’hydrocarbures russes, rapporte le media Agro.
Le Kremlin serait prêt à envoyer dans "les semaines à venir", des chargements de blé et d’engrais à Bamako. Il s’agirait de 30.000 tonnes d’engrais et 25.000 tonnes de blé, plus une cargaison de 60.000 tonnes de produits pétroliers qui devraient arriver sur le sol malien. L’ensemble des marchandises s’élèverait à 100 millions dollars, a annoncé le 2 novembre le ministre malien de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou à la télévision nationale.
"À la suite de nos échanges, une première expédition de marchandises doit arriver à Bamako dans quelques semaines. Il s’agit de 60.000 tonnes de produits pétroliers, 35.000 tonnes d’engrais et 25.000 tonnes de blé", a déclaré M.Sanou.
"Cette première expédition doit permettre de montrer toutes les autres difficultés liées aux opérations de commerce entre le Mali et la Russie […]. Nous devons vérifier si toutes les conditions sont effectivement réunies pour des envois de quantités beaucoup plus importantes et nous pensons que les premières commandes doivent atteindre un montant maximum de 100 millions de dollars", a-t-il souligné.
Pour rappel, une importante délégation malienne, conduite par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, s’est rendue le 27 octobre dernier en Russie pour mener des négociations portant sur plusieurs secteurs économiques. Il faut noter que, le Mali est le 3ème consommateur d’engrais en Afrique occidentale, derrière le Nigeria et le Ghana. Le pays a importé, en 2021, pour 1,7 million de dollars d’engrais depuis la Russie, selon les données de l’Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала