L’alerte aérienne déclenchée dans la plupart de l’Ukraine, des explosions se font entendre

© AP Photo / Efrem LukatskyDes dommages causés par des explosions à Kiev le 10 octobre
Des dommages causés par des explosions à Kiev le 10 octobre - Sputnik Afrique, 1920, 31.10.2022
S'abonnerTelegram
Des explosions se font entendre à Kiev et à Kharkov et dans d’autres régions ukrainiennes, des infrastructures critiques ont été frappées, rapportent des médias ukrainiens ce lundi matin. Alors que l’alerte aérienne a été déclenchée dans le pays, des utilisateurs postent sur le Net des images des explosions et de la fumée produite.
L’alerte aérienne a été déclenchée dans plusieurs villes ukrainiennes ce lundi matin. Des explosions se font entendre à Kiev, à Kharkov et dans d’autres régions ukrainiennes.
Les médias locaux rapportent que la région de Tcherkassy est sans électricité. Dans la région de Kiev, il n’y a pas de lumière ni d’eau et le courant est coupé dans la région de Tchernigov.
Les médias locaux rapportent que la région de Tcherkassy est sans électricité. Dans la région de Kiev, il n’y a pas de lumière ni d’eau et le courant est coupé dans la région de Tchernigov.
Selon le maire de Kharkov Igor Terekhov, des infrastructures critiques ont été frappées et le trafic a été interrompu dans le métro de la ville.
Des explosions ont été entendues dans les régions de Jitomir, de Rovno et de Khmelnitski, toutes les trois en Ukraine occidentale.
Le maire de Kiev Vitali Klitchko a confirmé des impacts sur des infrastructures critiques de la ville.
"Une partie de la capitale est sans électricité. L’approvisionnement en eau est perturbé dans certains quartiers."
Les chemins de fer ukrainiens ont annoncé sur Telegram que certaines zones étaient privées d'électricité et que des locomotives diesel de réserve ont été mises en service.
La présidence ukrainienne a déclaré que des coupures d’électricité étaient décrétées d’urgence suite aux explosions sur des infrastructures critiques.

Trois semaines de frappes

Les frappes avec des armes à longue portée sur des infrastructures critiques ukrainiennes ont débuté le 10 octobre.
Vladimir Poutine avait alors déclaré que c’était une réponse à l’attaque terroriste contre le pont de Crimée et contre d’autres sites civils en Russie.
Depuis, des alertes aériennes se déclenchent presque chaque jour dans les régions ukrainiennes, parfois dans tout le pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала