Soldats ivoiriens retenus au Mali: Bamako aurait envoyé un nouveau document à Abidjan

© Photo Domaine public/ArensondBamako
Bamako - Sputnik Afrique, 1920, 28.10.2022
S'abonnerTelegram
Au point mort depuis un certain temps, les échanges semblent se poursuivre entre Abidjan et Bamako. Depuis début juillet, le gouvernement de la transition malienne détient toujours 46 soldats ivoiriens. Abidjan demande leur libération.
Lentement mais sûrement, les tractations entre la Côte d’Ivoire et le Mali suivent leur cours dans l’affaire des 46 soldats ivoiriens incarcérés depuis la mi-août. Ils étaient initialement au nombre de 49. Mais trois femmes ont été libérées après une médiation togolaise. Selon une source impliquée dans la gestion du dossier, citée par RFI, les relations entre les deux voisins ont beaucoup évolué sur le dossier.
"Nous parlons avec nos frères ivoiriens", explique-t-elle.

D’où vient le blocage?

Malgré l’avancée considérable, il est impossible de dire avec exactitude quand les 46 soldats restants recouvreront leur liberté. Questionnée sur ce sujet, la même source assure que tout se passera pour le mieux.
"Ça ira", a-t-elle affirmé, avant d’admettre que le processus avance un peu en dents de scie ces derniers temps.
De son côté, une autre source malienne assure que Bamako a fait parvenir un document à Abidjan pour accélérer le dossier. En revanche, elle s’est abstenue de tout commentaire quant à la possibilité d’avoir connaissance du contenu exact.
Des tensions persistent entre la Côte d’Ivoire et le Mali depuis l’arrestation de 49 soldats ivoiriens au Mali. Les deux pays se rejettent la faute l’un sur l’autre. Bamako prétend qu’il s’agit de "mercenaires"; a contrario Abidjan trouve que ses hommes sont détenus "illégalement".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала