L'ambassade des États-Unis prévient d'un risque d'attentat à Johannesburg, en Afrique du Sud

CC BY 2.0 / Evan Bench / JohannesburgJohannesburg (archive photo)
Johannesburg (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 27.10.2022
S'abonnerTelegram
Cette alerte a été lancée suite au meurtre brutal, au début du mois, d'un touriste allemand de 67 ans près du parc national Kruger, le plus grand de l'Afrique du Sud, ainsi qu’à la hausse de la criminalité dans la région.
L'ambassade des États-Unis en Afrique du Sud a émis, le 26 octobre, une alerte de sécurité prévenant les citoyens américains d'un risque d'attentat durant le weekend contre "des rassemblements" à Sandton, dans le nord de Johannesburg.
"Le gouvernement américain a reçu des informations indiquant que des terroristes planifient un attentat ciblant de grands rassemblements dans le périmètre autour de Sandton", lit-on dans cette alerte diffusée sur le site de l'ambassade.
L'ambassade américaine avait auparavant conseillé aux citoyens américains d'éviter d'accéder au parc national Kruger via la porte Numbi.
Cette alerte a été lancée suite au meurtre brutal, au début du mois, d'un touriste allemand de 67 ans près du parc national Kruger, le plus grand de l'Afrique du Sud, ainsi qu’à la hausse de la criminalité dans la région.
Quatre touristes allemands qui se dirigeaient vers le parc ont été pris en embuscade dans leur véhicule par trois suspects armés. L’un d’entre eux a trouvé la mort sur les lieux.
Après une forte augmentation du nombre d'enlèvements ces dernières années, l'Afrique du Sud a l'un des taux d'enlèvement les plus élevés au monde. Le pays est l'un des plus violents au monde, avec 74 meurtres et 122 plaintes pour viol par jour, selon des statistiques du gouvernement.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала