L'Afrique du Sud refuse d’appliquer cette sanction contre la Russie

© Photo pixabay/DEZALBEn Afrique du Sud
En Afrique du Sud - Sputnik Afrique, 1920, 27.10.2022
S'abonnerTelegram
L’Afrique du Sud a annoncé n’avoir aucune obligation légale de respecter les sanctions imposées par les États-Unis et l’UE. Le gouvernement n’interdira finalement pas à un yacht russe de mouiller dans ses eaux territoriales.
Les demandes du maire du Cap sont restées lettre morte. Le mégayacht Nord qui se dirige vers l’Afrique du Sud pourra finalement y accoster. Les autorités du pays ont annoncé n’avoir "aucune raison d’empêcher" le bateau de luxe de rallier ses côtes.

"L'Afrique du Sud n'a aucune obligation légale de respecter les sanctions imposées par les États-Unis et l'UE", a déclaré Vincent Magwenya, porte-parole du Président Cyril Ramaphosa, lors d'un point de presse.

L’opposition prend position

Plusieurs gouvernements, entre autres français, espagnol, italien et fidjien, ont mis en application ces mesures répressives en saisissant les yachts de certains milliardaires russes. Le maire du Cap, Geordin Hill-Lewis, membre de l'opposition sud-africaine, voulait leur emboîter le pas, en écrivant aux plus hautes autorités de son pays pour leur demander d’interdire au navire d’entrer dans les eaux territoriales.
Pour rappel, l’Afrique du Sud et la Russie sont tous deux membres des BRICS. Depuis le début du conflit en Ukraine, Pretoria s’est ouvertement opposé aux sanctions infligées à Moscou.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала