Un essai russe de riposte nucléaire en images

© Service de presse de la Défense russe / Accéder à la base multimédiaLancement d'un missile balistique intercontinental RS-Iars lors de l'entraînement des forces russes de dissuasion, le 26 octobre 2022
Lancement d'un missile balistique intercontinental RS-Iars lors de l'entraînement des forces russes de dissuasion, le 26 octobre 2022   - Sputnik Afrique, 1920, 26.10.2022
S'abonnerTelegram
Le lancement de missiles balistiques intercontinentaux Iars et Sineva capables de transporter des ogives nucléaires, le déploiement d’avions bombardiers à long rayon d'action Tu-95MS... Ces images filmées lors des tests d’une riposte nucléaire massive face à une attaque similaire ennemie, ont été relayées par la Défense russe.
Le ministère russe de la Défense a rendu publiques ce 26 octobre les images montant l’entraînement de ses forces de dissuasion nucléaire stratégique, soit une riposte à une attaque nucléaire ennemie.
Un missile balistique intercontinental thermonucléaire RS-24 Iars a été lancé depuis le cosmodrome de Plessetsk dans le nord-ouest de la Russie vers le terrain d’entraînement situé sur la péninsule du Kamtchatka en Extrême Orient russe.
Un autre missile balistique mer-sol Sineva a été tiré depuis la mer de Barents en Arctique. Dans une vidéo, on voit le travail de l’équipage d’un sous-marin et le lancement d’un missile.
L'exercice a aussi impliqué des avions bombardiers à long rayon d'action Tu-95MS.
Impliquant les forces de dissuasion stratégique terrestres, maritimes et aériennes, ces manœuvres se sont déroulées sous la surveillance du Président russe. Toutes les cibles ont été atteintes, a noté le Kremlin dans un communiqué. Il s’agit du deuxième entraînement de ces forces de dissuasion stratégique depuis le début de 2022.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала