- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Une force dirigée par les États-Unis pourrait intervenir en Ukraine, selon l'ex-chef de la CIA

© Photo Pixabay/forcal35Le Capitole des États-Unis
Le Capitole des États-Unis  - Sputnik Afrique, 1920, 22.10.2022
S'abonnerTelegram
Si la Russie entreprenait en Ukraine une action "choquante et horrible", alors une force multinationale conduite par Washington pourrait intervenir, a fait savoir à L'Express David Petraeus, ancien directeur de la CIA.
L’ancien général de l'armée américaine et directeur de la CIA entre 2010 et 2011 David Petraeus a explicité dans un entretien à L'Express la ligne rouge au-delà de laquelle l’Alliance atlantique ou les États-Unis pourraient s'impliquer dans le conflit en Ukraine.
Quant à l'Otan, son intervention est directement liée "à l'engagement d'autodéfense collective de l'article 5, c'est-à-dire à une attaque contre un pays membre de l'Otan", a précisé le militaire.
"Cela dit, je pense qu'il est possible que la Russie entreprenne une action en Ukraine qui serait si choquante et si horrible que les États-Unis et d'autres pays pourraient réagir d'une manière ou d'une autre, mais comme force multinationale dirigée par les États-Unis et non comme force de l'Otan", a-t-il ajouté.
David Petraeus a toutefois écarté la possibilité que le conflit se transforme en une troisième guerre mondiale.
Malgré les nombreuses craintes relatives à un éventuel dérapage nucléaire dans le sillage du conflit en Ukraine, Moscou a essayé à maintes reprises de calmer le jeu. Le 11 octobre, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait de nouveau invité les médias à ne pas mettre d’huile sur le feu.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала