Référendums de rattachement à la Russie
Des référendums sur l'adhésion à la Russie ont eu lieu dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et les régions de Kherson et de Zaporojié du 23 au 27 septembre 2022.

Référendums: l’ambassadeur russe à l’Onu exhorte l’Occident à respecter le choix des votants

© Sputnik . Vladimir Astapkovitch / Accéder à la base multimédiaDrapeau de l'Onu (image d’illustration)
Drapeau de l'Onu (image d’illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 11.10.2022
S'abonnerTelegram
L’Occident doit respecter les résultats des récents référendums, a déclaré le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu, en dénonçant le narratif antirusse dominant à l’Assemblée générale convoquée d’urgence.
Lors de la session spéciale de l’Assemblée générale de l’Onu le 10 octobre à New York, Vassili Nebenzia, ambassadeur russe aux Nations-Unies, a dénoncé les doubles standards des pays occidentaux.
D’après lui, la réunion a été "convoquée spécialement pour promouvoir le narratif rédigé contre un seul État, celui de la Fédération de Russie".
Le diplomate a appelé à respecter le choix des gens qui avaient voté pour le rattachement à la Russie:
"Les habitants du Donbass, de Zaporojié et de Kherson ne connaissent que trop bien de quelles mains des civils du sud et de l’est de l’Ukraine sont morts et meurent actuellement. D'où le choix sans équivoque en faveur d'un avenir avec la Russie, le choix que nous entendons respecter et vous exhortons à respecter également".

Les ambitions de l’Otan

Selon l’ambassadeur, l’Otan a pour objectif de vaincre ou affaiblir la Russie: "L'Otan, à qui nous avons été confrontés en Ukraine, n'a besoin que d'une escalade du conflit comme tremplin vers le plan chéri, nourri et préparé pendant de nombreuses années: vaincre ou au moins affaiblir la Russie".
"Washington, Londres, Bruxelles et un certain nombre d'autres capitales tentent "d'arrêter le temps", de prétendre que l'Histoire ne commence qu'en février 2022", a fustigé Vassili Nebenzia.

Tensions autour du vote

Les pays membres de l'Onu se sont réunis pour débattre en urgence d'une résolution sur les référendums de rattachement à la Russie, qui ont eu lieu fin septembre dans le Donbass, dans les régions de Zaporojié et de Kherson.
Présenté par l’Ukraine et co-rédigé par l'Union européenne, le projet de texte condamne les "annexions illégales" de quatre régions ukrainiennes suite à de "prétendus référendums" que ni Bruxelles, ni Washington ne reconnaissent.
Le texte pourrait être soumis au vote le 12 octobre, chacun des 193 membres aura une voix, sans veto. Alors que la délégation russe envisageait de réclamer un vote à bulletin secret, l’Assemblée générale a soutenu le vote ouvert. D’après le diplomate russe, cette décision démontre la politique de deux poids, deux mesures de l’Occident.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала