La Corée du Nord tire deux nouveaux missiles balistiques

© AFP 2022 KIM WON JINLes monuments des leaders nord-coréens Kim Il Sung et Kim Jong Il à Pyongyang
Les monuments des leaders nord-coréens Kim Il Sung et Kim Jong Il à Pyongyang  - Sputnik Afrique, 1920, 08.10.2022
S'abonnerTelegram
La Corée du Nord a tiré dans la nuit de samedi à dimanche deux nouveaux missiles balistiques vers la mer, a annoncé l'armée sud-coréenne, citée par l'agence de presse Yonhap.
Il s'agit des septième et huitième tirs de ce genre en deux semaines, et ils surviennent sur fond de tensions croissantes avec les Etats-Unis, qui ont intensifié sur la même période leurs exercices militaires conjoints avec Séoul et Tokyo.
Les chefs d'état-major de l'armée sud-coréenne ont simplement précisé que les deux nouveaux missiles avaient été tirés depuis le sud-est de la Corée du Nord, sans donner davantage de détails.
"Tout en renforçant sa surveillance et sa vigilance, notre armée reste prête à entrer en action sur le champ, en coopération étroite avec les Etats-Unis", a indiqué l'état-major interarmées, tel que cité par Yonhap.
Les services du Premier ministre japonais ont confirmé au moins un tir sur Twitter.
"La Corée du Nord a effectué un tir présumé de missile balistique. Plus de détails suivront", ont-ils indiqué.
Citant le gouvernement nippon, l'agence japonaise Kyodo rapporte que les deux missiles ont été tirés en direction de la mer du Japon et semblent être retombés en dehors de la zone économique exclusive du Japon.
Selon les garde-côtes du pays, aucun dommage causé à un navire japonais n'a été rapporté, a indiqué la chaîne japonaise NHK.

Pyongyang évoque des "menaces militaires" US

Les deux tirs nord-coréens sont survenus après des manoeuvres conjointes entre les armées des Etats-Unis et de la Corée du Sud, qui se sont achevées samedi selon Yonhap, et des exercices avec le Japon plus tôt dans la semaine.
Ils sont les derniers en date d'une série, incluant, mardi, le tir d'un missile balistique de portée intermédiaire au-dessus du Japon, où les populations concernées ont dû être priées de se mettre à l'abri.
La Corée du Nord a justifié sa série de tests de missiles par les "menaces militaires" américaines.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала