Résurgence du choléra en Haïti: l'Onu exprime sa "profonde préoccupation"

© AFP 2022 Hector Retamal Quartiers pauvres de Port-au-Prince (Haïti), octobre 2015
Quartiers pauvres de Port-au-Prince (Haïti), octobre 2015 - Sputnik Afrique, 1920, 03.10.2022
S'abonnerTelegram
La propagation du choléra en Haïti a déjà fait au moins sept morts, selon l'OMS. Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a exprimé sa préoccupation à ce sujet.
Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, s’est dit "profondément préoccupé" par la propagation du choléra en Haïti, qui a coûté la vie à au moins sept personnes.
“Le Secrétaire général est profondément préoccupé par la santé et la sécurité des personnes en Haïti suite à la confirmation de deux cas positifs de choléra et de plusieurs cas suspects dans la capitale, Port-au-Prince”, a indiqué lundi le porte-parole, Stéphane Dujarric, lors de son briefing quotidien.
Il a indiqué que les Nations Unies se tiennent prêtes à déployer des équipes d'intervention d'urgence pour soutenir les communautés touchées dès qu'un accès sûr est assuré et que l'approvisionnement en carburant est débloqué.
Le chef de l’Onu a par ailleurs appelé toutes les parties prenantes à travailler ensemble en cette période de crise, pour veiller à ce que les progrès réalisés au cours des 12 dernières années dans la lutte contre le choléra "ne soient pas érodés".
Selon la branche américaine de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 20 cas suspects de choléra, dont 7 mortels, ont été détectés par le personnel de santé en Haïti.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала