Attentat contre la mission de l'Onu en RDC: Guterres appelle à une enquête

© AP Photo / Khalil SenosiAntonio Guterres
Antonio Guterres - Sputnik Afrique, 1920, 02.10.2022
S'abonnerTelegram
Rappelant que les attaques contre les soldats de la paix des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre au regard du droit international, le chef de l’Onu a appelé les autorités congolaises à enquêter sur cet incident et à traduire rapidement les responsables en justice.
Le Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres a fermement condamné le 1er octobre l’attaque ayant visé une base opérationnelle de la mission onusienne en République démocratique du Congo, tout en appelant les autorités congolaises à enquêter sur cet incident qui a coûté la vie à un casque bleu pakistanais.
"Le SG condamne fermement l'attaque, survenue le 30 septembre, contre une base opérationnelle de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) à Minembwe, au Sud-Kivu, par des combattants présumés Twirwaneho", a indiqué un communiqué du porte-parole de l’Onu.
Rappelant que les attaques contre les soldats de la paix des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre au regard du droit international, le chef de l’Onu a appelé les autorités congolaises à enquêter sur cet incident et à traduire rapidement les responsables en justice.
Il a en outre réaffirmé que les Nations Unies, par l'intermédiaire de son représentant spécial en République démocratique du Congo, continueront à soutenir le gouvernement et le peuple congolais dans leurs efforts pour instaurer la paix et la stabilité dans l'est du pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала