Un ex-ambassadeur US en Russie dit être victime d’une escroquerie avec son "deepfake"

© Photo Pixabay / Niek Verlaan Un téléphone portable
Un téléphone portable - Sputnik Afrique, 1920, 01.10.2022
S'abonnerTelegram
Pour une énième fois, Washington sort la carte "russe": un ex-ambassadeur américain à Moscou affirme être victime d’une escroquerie avec son "deepfake" pour "saper les efforts de l’Ukraine". Et sans connaître les auteurs de ces actes, il accuse les Russes… A priori...
Michael McFaul, ancien ambassadeur des États-Unis en Russie, a annoncé être la cible d’une escroquerie avec un "deepfake" le concernant.
"Une personne utilisant le numéro de téléphone +1 (202) 7549885 se fait passer pour moi. Si vous vous connectez sur une plateforme vidéo avec ce numéro, vous verrez un "deep fake" généré par l'IA qui me ressemble et parle comme moi. Ce n'est pas moi", a-t-il écrit.

Les Russes impliqués a priori

Sans savoir l’identité de ceux qui cherchent à lui nuire, l’ex-ambassadeur a cependant tenu à avertir les internautes qu’il s’agissait d’"une nouvelle arme de guerre russe". Une explication déjà ordinaire de Washington.
"Je ne peux pas confirmer qui est cet appelant. Il pourrait simplement s'agir de hooligans. Mais les questions qu'ils posent sont manifestement destinées à saper les efforts diplomatiques et guerriers de l'Ukraine", a-t-il ajouté.

Un acte répété

Ce n’est pas la première fois que M.McFaul affirme que quelqu’un se fait passer pour lui. Le 17 septembre, il a fait une publication sur Twitter avertissant les internautes qu’un individu s’identifiait comme lui en contactant des responsables ukrainiens en parlant en russe.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала