Un général de la police somalienne tué lors d’une opération contre des islamistes

© Sputnik . Yuryi Abramochkin / Accéder à la base multimédiaМогадишо
Могадишо - Sputnik Afrique, 1920, 30.09.2022
S'abonnerTelegram
Un engin explosif a tué le chef de la police de la capitale somalienne lors d’une opération. Le pays fait face à une recrudescence des activités des islamistes shebab ces derniers mois.
La police somalienne est en deuil. Le général Farhan Mohamud Adan a perdu la vie lors d’une opération contre les islamistes radicaux shebab, ont annoncé vendredi le Premier ministre et le porte-parole de la police.
Selon les autorités, le général a été tué par la détonation d’une bombe artisanale près du village de Basra. Situé à une trentaine de kilomètres de Mogadiscio, il était sous contrôle des shebab.
"Que Dieu accepte le martyr du général Farhan Mohamud Adan (...) impliqué dans la libération de la région du Bas Shabele et plus particulièrement du village de Basra", a écrit dans un communiqué le Premier ministre Hamza Abdi Barre.
Ce général qui avait mené de nombreuses opérations contre les shebab était à la tête du commandement central de Mogadiscio. Le colonel Sadik Dudishe, le porte-parole de la police somalienne a rapporté que plusieurs membres des forces spéciales ont perdu la vie dans l’explosion, sans donner de chiffres précis.
"Les terroristes désespérés ne nous détourneront jamais de notre objectif d'assurer la sécurité dans le pays et de les éliminer", a ajouté le porte-parole de la police.

Une guerre totale aux shebab

Depuis son élection le 15 mai, le Président Hassan Sheikh Mohamoud a fait face à un regain d'activités des shebab, qu'il a promis d'éradiquer par une "guerre totale". Le 12 septembre, il a appelé la population à se "tenir à l’écart" des zones contrôlées par les terroristes, en promettant que ceux-ci seraient prochainement visés par des attaques.
Cette déclaration fait suite à une offensive fin août contre l’hôtel Hayat de Mogadiscio qui a tué 21 personnes et fait 117 blessés. Les forces de sécurité somaliennes ont neutralisé les assaillants à l’issue d’un siège qui a duré une trentaine d’heures.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала