Moscou veut que l’Onu pousse l'Occident à lever les sanctions qui bloquent son export de céréales

CC BY 2.0 / Vineet K / GrainsBlé (image d'illustration)
Blé (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 29.09.2022
S'abonnerTelegram
La Russie s’attend à ce que les Nations unies incitent les pays occidentaux à renoncer aux restrictions qui empêchent l’exportation de ses céréales et engrais, a indiqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.
Alors que 300.000 tonnes d’engrais russes restent bloquées dans les ports maritimes européens, Moscou demande à l’Onu d’intervenir.
"Nous attendons des efforts de la part des Nations unies pour qu’elles obtiennent des Européens et des Américains l’abandon d’un certain nombre d'obstacles qui empêchent les livraisons d’engrais et de céréales russes", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, lors d’un point presse.
Selon elle, les navires russes "doivent être autorisés à entrer dans les ports européens et les navires étrangers dans les ports russes".

Livrer gratuitement les engrais aux pays pauvres

Vladimir Poutine avait qualifié le 20 septembre de "comble de cynisme" et d’"égoïsme" la passivité de l’UE, qui a ignoré la proposition russe sur les 300.000 tonnes d’engrais stockés dans les ports maritimes européens. Plus tôt, le Président russe avait déclaré que Moscou était prêt à livrer gratuitement tous ces engrais aux pays pauvres.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала