Mélenchon invite le rappeur Booba à "marcher contre la vie chère"

© AP Photo / Kenzo TribouillardJean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon - Sputnik Afrique, 1920, 27.09.2022
S'abonnerTelegram
Le leader de la France Insoumise a proposé au célèbre artiste de participer à la "marche contre la vie chère" qui se tiendra le 16 octobre. L’intéressé a exprimé sa position dans une série de tweets.
Le "Duc de Boulogne" appelé à protester dans la rue. Cela peut sembler improbable de voir un rappeur prendre part à une mobilisation, mais pourtant, c’est le souhait qu’a fait Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France Insoumise.
Sur le plateau de "Quelle époque", diffusé sur France 2 samedi dernier, il a souhaité voir l’artiste se joindre à sa "marche contre la vie chère" qui se tiendra le 16 octobre. Il a formulé ce souhait suite à une question concernant le rappeur actuellement en conflit avec des influenceurs et plus particulièrement Magali Berdah, patronne de l’agence Shauna Events, spécialisée dans le conseil de stars de la télé-réalité.
"J'ai eu l'impression qu'il était entré dans une forme de lutte anticapitaliste donc je lui dis, plutôt que d'envoyer les gens en meute (contre Magali Berdah, NDLR), faites venir les gens à la marche contre la vie chère le 16 octobre, ça nous rendra service", a déclaré M.Mélenchon.
Le rappeur a répondu à l’invitation en déclarant qu’il n’envoyait personne en meute et que c’était pour lui compliqué de marcher contre la vie chère en Lamborghini.
Un peu plus tard, l’artiste s’est distingué en publiant une image sur les bienfaits de la marche. M.Mélenchon en a profité pour renouveler son invitation à l’artiste et a sa communauté.
Toutefois, quelques heures après, nous avons assisté à un coup de théâtre. Booba a fait savoir que sa communauté était très déçue et qu’elle ne participerait pas à la marche. Le post est accompagné d’une photo de Jean-Luc Mélenchon qui pose avec Magali Berdah, avec qui le rappeur est en conflit ouvert.

Un conflit qui s’est intensifié

Le conflit a débuté en juillet dernier. Le rappeur dénonçait régulièrement les placements de produits des influenceurs et accusait ces derniers d’"arnaquer les honnêtes gens". Certains des influenceurs visés étaient managés par Magali Berdah qui a obtenu de la justice la fermeture d’un compte sur un autre réseau social de l’artiste.
Booba avait alors contre-attaqué en déposant plainte contre la société de Me Berdahet une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" a été ouverte par la justice en septembre dernier.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала