Le FSB arrête un diplomate japonais à Vladivostok pour espionnage

© Sputnik . Centre de presse du FSB russe / Accéder à la base multimédiaUn consul japonais arrêté à Vladivostok pour espionnage
Un consul japonais arrêté à Vladivostok pour espionnage - Sputnik Afrique, 1920, 26.09.2022
S'abonnerTelegram
Le FSB russe a annoncé avoir arrêté un membre du consulat du Japon à Vladivostok pour espionnage. Le diplomate a été proclamé persona non grata.
Un membre du consulat général du Japon à Vladivostok a été arrêté pour collecte d'informations secrètes, a annoncé ce lundi 26 septembre le Service fédéral russe de sécurité (FSB).

"Le FSB a enrayé les activités d'espionnage menées par Motoka Tatsunori, consul du consulat général du Japon à Vladivostok", a indiqué le service dans un communiqué.

Le diplomate a été pris en flagrant délit, au moment où il obtenait des informations classées secrètes. Celles-ci portaient sur certains aspects de la coopération entre la Russie et un pays de la région Asie-Pacifique, ainsi que sur l'effet produit par les sanctions occidentales sur l'économie du territoire du Primorié, précise le service.
Le diplomate a avoué avoir violé les lois russes, selon une vidéo publiée par le FSB.

Quitter la Russie en 48 heures

Le consul a été proclamé persona non grata. La Russie a envoyé une note de protestation au Japon par la voie diplomatique.

"Le ministre-conseiller de l'ambassade du Japon à Moscou a été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères. Il s'est vu notifier qu'un consul du consulat général du Japon à Vladivostok avait été déclaré persona non grata pour des activités incompatibles avec le statut d'un employé d'un consulat et préjudiciables aux intérêts de sécurité de la Russie. Cette personne doit quitter la Fédération de Russie dans les 48 heures", indique la diplomatie russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала