Quel sera ce parc de métaux au Zimbabwe financé avec 2,83 mds de dollars de la Chine?

Lithium  - Sputnik Afrique, 1920, 20.09.2022
S'abonnerTelegram
Dans le but de réanimer son économie à problèmes, le Zimbabwe lance un projet de parc industriel pour traiter le lithium, le nickel et le platine. Un accord ad hoc a été signé avec deux investisseurs chinois.
Le gouvernement du Zimbabwe, qui est pour l'heure le seul pays africain à produire du lithium, a paraphé vendredi, avec deux entreprises chinoises, un protocole d’accord de 2,83 milliards de dollars. Et ce, en vue de construire un complexe industriel métallurgique en partenariat avec les chinois Eagle Canyon International Group et Pacific Goal Investment Ltd, basés à Hong Kong.
Le parc industriel sera implanté sur une superficie de 5.000 hectares, précise l'agence d'information économique africaine Ecofin. Il devra transformer plusieurs métaux tels que le lithium, le platine et le nickel.
Le carbonate de lithium, l'hydroxyde de lithium et le sulfate de nickel sont des matières premières utilisées pour produire des batteries au lithium, utilisées pour le stockage de l'énergie solaire. Les alliages nickel-chrome sont utilisés dans la production d'acier inoxydable.
L'entreprise, première de ce genre en Afrique, comprendra deux centrales électriques de 300 MW, une usine de sels de lithium, une usine de sulfates de nickel, une fonderie d'alliages de nickel-chrome, une usine d'énergie solaire et de batteries au lithium, a annoncé le gouvernement. La construction devra être achevée d’ici fin 2025.

Une chance pour l'économie

Une fois mis en service, le site devrait créer près de 5.000 emplois et générer un chiffre d’affaires annuel de plus de 13 milliards de dollars, selon un responsable zimbabwéen cité par l'agence.
L'économie zimbabwéenne devrait en tirer profit en matière d’impôts et de recettes d’exportation. Un moyen de la soutenir et une chance de lancer l’industrialisation massive du secteur minier, analyse Ecofin.
Il existe cependant des questions quant à la mise en pratique des projets prometteurs annoncés vendredi. Notamment, les précédents prévus dans le secteur minier n’inspirent pas d’optimisme. Peu de progrès ont ainsi été enregistrés pour les mines de platine où d’importants investissements russes et chypriotes avaient été clamés ces dernières années, regrette Ecofin.

Partenariat avec la Chine

La Chine est le troisième partenaire commercial du Zimbabwe, après l'Afrique du Sud et les Émirats arabes unis. Les exportations du Zimbabwe vers ce pays ont augmenté de 7,5% en juillet, contre 6,7% en juin, selon l'Institut national de la statistique du Zimbabwe.
Les importations en provenance de Chine ont également augmenté de 17,6% en juillet, contre 11,1% en juin, d'après l’Institut.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала