"Barkhane, dehors!", "À bas la France!": des Nigériens descendent dans la rue – images

© AFP 2022 ADRIEN BARBIERNiamey, capitale du Niger
Niamey, capitale du Niger - Sputnik Afrique, 1920, 18.09.2022
S'abonnerTelegram
Une manifestation contre la présence des militaires français de la force Barkhane s’est déroulée ce 18 septembre à Niamey, capitale du Niger. Les manifestants arboraient des drapeaux nigériens et russes, ainsi que des pancartes accusant Paris de déstabiliser le Sahel et l’appelant à quitter le pays.
Alors que les troupes françaises ont quitté le Mali pour le Niger, des manifestants se sont réunis ce 18 septembre dans la capitale nigérienne Niamey pour protester contre la présence militaire française.
Les participants brandissaient des pancartes "La France, dégage!", "Barkhane doit partir", "La France finance et parraine le terrorisme au Sahel", à en croire les images relayées sur les réseaux sociaux.
Des drapeaux nigériens et russes ont été aperçus.
Les manifestants ont arpenté plusieurs rues de la capitale avant de tenir un meeting devant le siège de l'Assemblée nationale, a indiqué un correspondant de l’AFP.
"Il y a des slogans anti-français parce que nous exigeons le départ immédiat de la force Barkhane au Niger qui aliène notre souveraineté et qui est en train de déstabiliser le Sahel", a déclaré à l’agence de presse Seydou Abdoulaye, le coordonnateur du Mouvement M62 qui a organisé la manifestation.

La France accusée de soutenir le terrorisme

En août, une marche avec les mêmes revendications a plus tôt été interdite à Niamey. Une pétition en ligne a été ensuite lancée, exigeant le départ des soldats français du pays, ainsi que de "toute autre force maléfique dont l’objectif est de déstabiliser et/ou piller les ressources de notre pays et du Sahel".
Le Niger fait face aux attaques régulières et meurtrières de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda* et à Daech*, ainsi qu’à Boko Haram*. Le mois dernier, le Mali voisin avait officiellement accusé la France de soutenir des groupes terroristes.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала