Poutine: "Des transformations fondamentales s'esquissent dans la politique mondiale et l'économie"

© Sputnik . POOL / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS)
Vladimir Poutine au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) - Sputnik Afrique, 1920, 16.09.2022
S'abonnerTelegram
Lors de son discours en marge du sommet de l’OCS en Ouzbékistan, le Président russe a noté l’apparition de "transformations fondamentales irréversibles" dans la politique mondiale et l’économie.
Vladimir Poutine a déclaré que des transformations fondamentales se sont esquissées dans la politique mondiale et l’économie. Selon lui, elles portent un caractère irréversible. Cette déclaration a été faite lors du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), qui se déroule ce vendredi 16 septembre à Samarcande, en Ouzbékistan.
Il a souligné "le rôle croissant des nouveaux centres de pouvoir qui interagissent les uns avec les autres non pas sur la base de règles imposées de l’extérieur que personne n’a vues, mais sur les principes universellement reconnus de la primauté du droit international et de la Charte des Nations unies, garantissant une sécurité égale et indivisible, respectant la souveraineté, les valeurs et les intérêts nationaux de chacun".

Adhésion de la Biélorussie et de l'Iran à l’OCS

M.Poutine a déclaré que la Russie soutient la décision soumise à l'approbation du Conseil des chefs d'État sur l'ouverture de la procédure d'admission de la Biélorussie à l'OCS.
"Nous avons toujours prôné l'adhésion à part entière de la Biélorussie à l'OCS, qui est un partenaire stratégique et le plus proche allié de la Russie. Cela permettra sans aucun doute de consolider les capacités de l'association dans les domaines politique, économique, sécuritaire et humanitaire", a-t-il indiqué.
De plus, le chef d’État russe a noté que la Russie était favorable à une adhésion rapide de l’Iran. Selon lui, cela "aura un impact positif sur les travaux de l'Organisation".
"Le travail des États membres de l’OCS est fondé sur des principes dépourvus de tout élément égoïste, ce qui ouvre de vastes perspectives pour la poursuite d’une coopération mutuellement bénéfique", a affirmé le Président russe.
Il a également tenu à préciser que l’Organisation accroissait son rôle dans la résolution des problèmes internationaux et régionaux, dans le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité "dans tout le vaste espace eurasien".

La question des engrais

Dans la foulée, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie se félicitait de la décision de lever les sanctions sur les engrais russes. Cependant, il a déploré "que seuls les pays européens, et non les États les plus pauvres, puissent les acheter".
Le Président russe a ainsi exprimé l'espoir que "l'Occident cesse de recourir au protectionnisme et aux sanctions et d'agir de manière égoïste".
"Un exemple parfait de cet égoïsme est la décision de la Commission européenne de lever les sanctions sur les engrais russes. […]. Nous nous félicitons de la décision de lever les sanctions. Mais il s'avère que ces sanctions, conformément à la clarification de la Commission européenne du 10 septembre, ont été levées pour les seuls pays membres de l'Union européenne", a-t-il dit.
M.Poutine a ainsi demandé aux Nations unies d'influencer la Commission européenne pour qu'elle lève les restrictions sur les engrais russes pour les pays en développement également.
Il dit avoir informé le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, de la volonté de Moscou de fournir gratuitement des engrais aux pays en question.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала