Le sommet de l’OCS, un contre-poids à l’Occident, ouvre ses portes en Ouzbékistan

© Fotolia / V_aplВид на Медресе Шер-Дор в Самарканде, Узбекистан
Вид на Медресе Шер-Дор в Самарканде, Узбекистан - Sputnik Afrique, 1920, 15.09.2022
S'abonnerTelegram
La ville de Samarcande, en Ouzbékistan, accueille les 15 et 16 septembre le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai. L’événement réunit les dirigeants de 14 États, dont huit pays membres. Au menu: la sécurité, les liens économiques, les transports et la dimension humanitaire.
Les chefs d’État et de gouvernement de 14 pays se réunissent ce jeudi 15 septembre à Samarcande, en Ouzbékistan, pour un sommet de deux jours de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), "la plus grande organisation du monde qui comprend la moitié de la population de la planète", selon le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov.
Il s’agit du premier sommet en présentiel depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Programme du sommet

Le programme sera lancé dans la soirée du 15 septembre avec un dîner informel donné par le Président ouzbek.
Le lendemain, les dirigeants des pays membres se réuniront d’abord en petit comité pour que chacun puisse prendre la parole.
De courts rapports seront, comme le veut la tradition, présentés par le secrétaire général de l’OCS Zhang Ming et le directeur du comité exécutif de la structure antiterroriste régionale Rouslan Mirzaïev.

Sujets au menu

Une réunion élargie aura lieu ensuite.
Selon Iouri Ouchakov, le sommet abordera comme à l’accoutumée les problèmes de sécurité et de stabilité.
Le renforcement des liens économiques, culturels, humanitaires et de transport est également à l’ordre du jour.
"En ce qui concerne les thèmes régionaux, les débats au sommet porteront plus particulièrement sur la situation en Afghanistan… L’OCS se dit invariablement favorable à ce que ce pays soit pacifique, stable, prospère et libre du terrorisme et de la drogue", a signalé M.Ouchakov aux journalistes.

Agenda de Poutine

Outre son discours, Vladimir Poutine aura une rencontre bilatérale avec le dirigeant chinois Xi Jinping pour évoquer notamment la crise ukrainienne et la coopération économique et commerciale entre les deux pays.
Les deux dirigeants tiendront ensuite une rencontre tripartite avec le Président mongol.
En marge du sommet, le Président russe s’entretiendra également avec les dirigeants iranien, pakistanais, indien, kirghiz et turkmène.
Il rencontrera également Recep Tayyip Erdogan pour discuter de la réalisation de l’accord sur les céréales, ainsi que la situation en Ukraine, en Syrie et en Transcaucasie.
Avec le Président azerbaïdjanais, il évoquera la dernière escalade à la frontière azerbaïdjano-arménienne. Le conseiller du Kremlin a ajouté que l’agenda présidentiel prévoyait une rencontre avec des journalistes russes.
"Le Président dressera le bilan de son travail au cours de ces deux jours."

Procédure d’adhésion de l’Iran et demande de la Biélorussie

L’Organisation de coopération de Shanghai est une organisation internationale fondée en 2001. Elle regroupe l’Inde, le Kazakhstan, la Chine, le Kirghizstan, la Russie, le Tadjikistan, le Pakistan et l’Ouzbékistan.
L’Afghanistan, la Biélorussie, l’Iran et la Mongolie sont États observateurs.
L’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Cambodge, le Népal, la Turquie et le Sri Lanka font partie des partenaires.
Le sommet de Douchanbé de septembre 2021 a ouvert la procédure d’adhésion de l’Iran et d’octroi du statut de partenaire de discussion à l’Égypte, au Qatar et à l’Arabie saoudite.
En 2022, la Biélorussie a présenté une demande d’adhésion en tant que pays membre à part entière.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала