"On vit dans une peur constante": un Afghan ayant travaillé avec les troupes étrangères témoigne

S'abonnerTelegram
Il y a un an, les derniers soldats américains se retiraient totalement d’Afghanistan. Les Afghans qui ont aidé le contingent étranger attendent toujours d'être envoyés aux États-Unis. Sputnik a parlé avec l'un d'entre eux.
Abdullah [le nom a été changé, ndlr] a travaillé pendant quatre ans avec les troupes étrangères dans le domaine de la sécurité. Malgré les promesses de le faire sortir du pays, il est toujours en Afghanistan.
Il vit dans une peur constante, persuadé que sa vie est en danger, venant "des talibans* ou de quelqu'un d'autre, qui veut régler de vieux comptes". Avec sa famille, il est obligé de changer de domicile tout le temps, pour qu’ils ne puissent pas les trouver.
"Nous avons une vie difficile maintenant, nous ne pouvons plus sortir comme avant", confie-t-il au micro de Sputnik.
Il a dû rompre avec toutes ses vieilles connaissances et a complètement changé son apparence.
Pour l’avenir, il ne fait pas de pronostics: "On ne sait rien. Nous attendons que les États-Unis nous aident, pour que nous puissions partir".

*Organisation sous sanctions de l’Onu pour terrorisme
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала