Devant être expulsé de France, l’imam Iquioussen est introuvable

© Photo Pixabay / geraltUne voiture de police (image d'illustration)
Une voiture de police (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 31.08.2022
S'abonnerTelegram
L’imam qui doit être expulsé de France, suite à la décision prise le 30 août par le Conseil d’État, est recherché. Après une perquisition qui a eu lieu à son domicile, il reste introuvable et pourrait se trouver en Belgique.
Après que le Conseil d’État a rendu son verdict sur l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen, celui-ci reste introuvable, rapporte BFM TV, se référant à une source policière.
Selon la chaîne, l’homme n’a pas été trouvé après la perquisition à son domicile de Lourches, dans le Nord. Il a ainsi été inscrit au fichier des personnes recherchées et la police judiciaire a été saisie.
D’après la source citée par le média, M.Iquioussen, mis en cause par les services du ministère de l’Intérieur pour des "propos antisémites et contraires à l’égalité entre les femmes et les hommes", pourrait se trouver en Belgique.
Interrogé ce mercredi 31 août sur RMC, "sous le choc", le fils de l’imam a affirmé qu’il ne comprenait pas le dispositif déployé contre son père car il n’a jamais été condamné par la justice en France. Il a assuré "ne pas avoir de nouvelles" de lui.

L’expulsion validée

Le 30 août, le Conseil d’État a donné son feu vert à l’expulsion d’Hassan Iquioussen. Pour Gérald Darmanin, cette décision est une "grande victoire pour la République".
Selon l’institution, la mesure "ne porte pas une atteinte grave et manifestement illégale à la vie privée et familiale" de l’imam.
Réagissant à ce verdict, son avocate, Lucie Simon, a écrit sur Twitter qu’il symbolisait "un État de droit affaibli" et déploré "un contexte alarmant de pression de l’exécutif sur le judiciaire".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала