Un homme violemment roué de coups et écrasé par un scooter à Toulouse – vidéo choc

Un scooter - Sputnik Afrique, 1920, 30.08.2022
S'abonnerTelegram
Après avoir présumément fait une remarque à deux hommes circulant en scooter à Toulouse, un trentenaire s’est vu sauvagement agressé. Tabassé, il a fini par se faire rouler dessus. Ses agresseurs ont pris la fuite et sont recherchés.
Une agression violente et sauvage a eu lieu dans la nuit du 27 au 28 août à Toulouse, à proximité de la place Saint-Pierre. Un homme de 31 ans a été roué de coups par deux individus qui ensuite lui ont roulé dessus en scooter, rapporte La Dépêche.
Tout s’est produit sous les yeux de plusieurs témoins, dont une a raconté que le blessé "semblait inanimé au sol".
Le quotidien indique qu’un trentenaire s’est dirigé vers le pont en direction de la place Saint-Cyprien après avoir bu quelques verres. À ce moment-là, il a croisé deux individus qui circulaient n’importe comment sur un scooter. Il leur a alors demandé de faire attention. Une remarque qui semble ne pas avoir plu au motard et à son comparse. Ces derniers l’ont ensuite pris en chasse et ont commencé à lui parler avant que les mots ne soient remplacés par des insultes.
Filmés par les caméras de vidéoprotection, les individus s’en prennent au fêtard avec des coups. La victime tombe suite à un coup de casque.
"Ils ont continué à le massacrer quand il était au sol. L’un des assaillants visait même la tête, c’était tellement sauvage", a ajouté la témoin en notant que les passants tentaient de s’interposer mais que les agresseurs sont remontés sur le scooter.
Le pire a suivi lorsqu’ils ont volontairement roulé sur le corps du blessé.
Les forces de l’ordre et les pompiers sont arrivés sur place lorsque les mis en cause avaient déjà pris la fuite.
"Par miracle, la victime était toujours consciente. Elle a pu être prise en charge", a précisé encore cette Toulousaine citée par La Dépêche.

Les agresseurs recherchés

L’individu souffrirait ainsi d’une fracture de la mâchoire et d’un traumatisme crânien, selon le média.
Une enquête a été ouverte. Le 29 août, les suspects étaient toujours recherchés.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала