Incident en mer Égée: la Turquie accuse la Grèce

© Sputnik . Александр Ковалев / Accéder à la base multimédiaUn F-16 (photo d'archives)
Un F-16 (photo d'archives) - Sputnik Afrique, 1920, 28.08.2022
S'abonnerTelegram
Des avions de chasse F-16 turcs ont été suivis par des systèmes de défense aérienne S-300 grecs ce dimanche 28 août, selon la chaîne CNN Türk, se référant au ministère turc de la Défense. Malgré l’incident, les avions ont pu terminer leur mission de reconnaissance et retourner à leur base.
La Grèce a fait suivre des avions de chasse F-16 du commandement des forces aériennes turques par des systèmes de défense aérienne S-300 , a rapporté CNN Türk, citant des sources au ministère turc de la Défense.
"Selon les informations reçues de sources du ministère de la Défense nationale, un incident majeur incompatible avec l'esprit de l'alliance s'est produit alors que des F-16 du commandement des forces aériennes turques volaient dans l'espace aérien international en mer Égée et en Méditerranée orientale en août. Les avions turcs en service ont été chassés de Grèce par un système de défense aérienne russe S-300 stationné sur l'île de Crète. Le radar de poursuite et de ciblage du système S-300 a détecté un missile sol-air sur un F-16 qui effectuait une mission de reconnaissance à plus de trois kilomètres (10.000 pieds) à l'ouest de l'île de Rhodes", a rapporté la chaîne.
Pourtant, malgré l’incident, "les appareils ont accompli les missions prévues et sont rentrés sains et saufs à leur base", a ajouté la chaîne.

La Grèce dément

Des sources du ministère grec de la Défense ont catégoriquement démenti les propos de la Turquie concernant le prétendu suivi de F-16 turcs avec des missiles S-300 grecs en Crète, fait savoir le portail des actualités grecque Newsbomb.gr.
"La Turquie poursuit ses provocations, attisant une nouvelle fois les tensions avec la Grèce", selon le site grec.

Les deux pays s’accusent mutuellement

Ces derniers mois, la Turquie a exigé la fin de la militarisation des îles grecques dans l'est de la mer Égée. Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a déclaré que cela violait des termes de traités internationaux de longue date et remettait en question la souveraineté des îles qu'Ankara est prêt à contester.
Les relations entre les deux pays se sont encore détériorées après l'intervention du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis devant le Congrès américain le 17 mai, où il a affirmé qu'un nombre sans précédent d'avions de chasse turcs survolaient les îles grecques et a appelé à ne pas vendre d’avions F-16 "à ceux qui sapent la stabilité en mer Méditerranée".
Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a ensuite accusé le Premier ministre grec de violer les accords conclus lors de leur rencontre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала